Maxime cozic débute la danse à 8 ans par la découverte du hip-hopavant de s'ouvrir aux disciplines académiques (Modern-Jazz, Classique, Contemporain) vers l'âge de 13 ans.

Après son BAC, il intégre la formation professionnelle « Rêvolution » pour danseur interprète à Bordeaux, dirigée par Anthony Egéa. Il y suit le cursus pendant un an (2014- 2015) avant de passer une audition pour Laura Scozzi, avec laquelle il entame son parcours professionnel en reprise de rôle sur le spectacle « Barbe neige et les sept petits cochons au boit dormant » (2015).

Il rejoint ensuite Dominique Rebaud dans la compagnie Camargo pour la réécriture de la pièce des mondes et des anges (2016), ainsi queYann Lheureux sur le spectacle Gravity.0 (2016), et Mourad Merzouki de la compagnie Kafig en reprise de rôle sur le spectacle Yo-gee-ty (2016). Par la suite il fait la rencontre de Fouad Boussouf, chorégraphe de la compagnie Massala, avec lequel il fait une reprise de rôle sur la pièce Transe (2016).

En parallèle, il travaille avec Michael Lemer de la compagnie S'poart, sur les créations Crossover (2017), Butterfly (2019) et Versus (2019), et sur les reprise de rôle des pièces Rouge (2017) et Traces (2018), ainsi qu'avec Etienne Rochefort de la compagnie 1desSi, avec qui j'entame une troisième création Oikos Logos (2019), précédée de Wormhole (2017) et Vestige (2018).

Il crée sa compagnie Felinae avec son premier projet en solo Emprise.